Corporate

Expo Stynen à la Biennale Interieur à Courtrai

17 septembre 2018 | Corporate

Delen Private Bank est ravie de renouveler une fois de plus son partenariat avec la Biennale Interieur Kortrijk. Depuis toujours, la Banque est très attachée à l'art, à l'architecture d'intérieur et au design. D'où vient cet enthousiasme ? Et comment la Banque fait-elle vivre cette passion ? Entretien avec Anne-Sophie Delen, responsable Marketing et Communication chez Delen Private Bank.

Quel sera le fil rouge narratif du stand de Delen Private Bank à la Biennale ?

Anne-Sophie Delen : « Cette année, notre stand accueillera une véritable exposition. À l'occasion de la commémoration du célèbre architecte anversois Léon Stynen, la Biennale et la Banque ont décidé de jeter un grand coup de projecteur sur son œuvre, avec notamment, des expositions, des conférences et des visites guidées. Léon Stynen a été pendant plus de cinquante ans, de 1920 à 1977, à la fois architecte, urbaniste et designer. »

« Le nom de Léon Stynen n'est peut-être pas très connu du grand public, et pourtant je parie que tout le monde connait au moins une de ses œuvres. C'est de sa table à dessin que sont issus certains immeubles emblématiques, comme la Tour BP et le Campus international des arts "deSingel", à Anvers, ou les casinos d'Ostende, de Knokke et de Chaudfontaine, remarquables exemples de modernisme en Belgique. Le style Stynen se caractérise par un sens rigoureux des proportions et un soin tout particulier des finitions. Sur notre stand, à la Biennale, nous présenterons des esquisses, des photos, des maquettes de certains de ses chefs-d'œuvre, mais nous mettrons également en lumière les affinités de Delen Private Bank pour ce remarquable architecte, mais aussi pour le patrimoine belge dans son ensemble. »

Quel est exactement le lien entre Delen Private Bank et Léon Stynen ?

Anne-Sophie Delen : « Pour commencer, c’est la Tour BP, une de ses créations, qui abrite temporairement nos locaux, le temps nécessaire aux travaux de rénovation de notre siège social. Mais les liens qui nous unissent sont bien plus étroits que cela. Architecte et designer, Léon Stynen a aussi été le fondateur de l'enseignement de l'architecture à Anvers et un grand promoteur de l'architecture moderne. Il a aussi dirigé pendant 15 ans l'École nationale supérieure des arts visuels de la Cambre à Bruxelles. Delen Private Bank se reconnaît dans sa quête enthousiaste visant à trouver et faire éclore de jeunes talents. La Banque partage également son ambition de protéger, développer et faire reconnaître le patrimoine belge. Léon Stynen a été une figure de proue et un promoteur inlassable de l'architecture belge. En cette année de commémoration, il n'est que justice de lui rendre hommage. »

« L'art et la beauté sont sources d'inspiration. C’est pour cela que nous exprimons volontiers notre passion pour l'art, le design et l'architecture d'intérieur. »

 

Delen Private Bank exprime de manière très explicite sa passion pour l'art, le design et l'architecture d'intérieur. Pourquoi ?

Anne-Sophie Delen : « J'ai le sentiment que cela fait partie intégrante de notre identité ; c'est probablement dans nos gènes. Maman a toujours été la cheville ouvrière dans l’aménagement de nos locaux qu’elle a toujours voulu chaleureux et accueillants. Nos clients, comme nos collaborateurs, s'y sentent toute de suite à l'aise. Depuis quelques années, j’ai le plaisir de pouvoir partager avec elle la responsabilité de l'aménagement intérieur. Nous sommes très proches et formons une bonne équipe, un vrai tandem. Dans nos bureaux, chaque espace a sa propre personnalité, sa propre atmosphère. Maman m'a appris la nature impérissable de la beauté et de l'art en tant que source précieuse d'inspiration. Avec le temps, notre « touche » Delen est devenue reconnaissable, me semble-t-il: nous créons des atmosphères chaleureuses et éclectiques, parsemées d'objets design vintage en harmonie avec la collection d'art abstrait de la Banque. En effet, grâce à Filips De Ferm, qui est le grand inspirateur de ce programme, la Banque se veut aussi un protecteur et un promoteur de l'art abstrait belge. Les couleurs et les formes géométriques de l'après-guerre influencent notre style depuis de nombreuses années. »

« La Banque veut œuvrer dans un esprit de continuité, de sécurité et de protection. Tout cela, en portant sur l'avenir un regard neuf et ouvert. »

De g.à dr. : Anne-Sophie Delen et Marie-Alix Delen

BP-building

« C'est que la Belgique regorge de talents artistiques. Ces œuvres d'artistes belges font partie de notre patrimoine commun. Elles méritent d'être protégées et reconnues. En cette époque où se succèdent phénomènes de mode et engouements aussi capricieux qu’éphémères, la Banque veut manifester un esprit de continuité, de sécurité et de protection. En portant sur l'avenir un regard neuf et ouvert. »

« C'est d'ailleurs cette même philosophie qui guide notre gestion des patrimoines de nos clients. Notre stratégie marketing et notre communication s'en inspirent, car la plupart de nos événements ont une touche culturelle (concerts, visites guidées, spectacles de danse, et surtout salons d'art tels que Brafa et la Biennale Interieur. » Nos partenariats (avec notamment les golfeurs Thomas Detry et Thomas Pieters) ciblent les jeunes talents. Et pour nos clients, nous sélectionnons des immeubles qui ont une âme et une histoire, pour les aménager dans notre style chaleureux et éclectique si reconnaissable. Ce fil rouge sera également présent dans notre exposition. L'invitation est lancée, bienvenue à tous ! »

 
 
Français
Français Nederlands